Le Comité logement de la Petite Patrie, fondé en 1983, a pour mandat d’informer, de sensibiliser, de défendre et de représenter les résidant.e.s du quartier, prioritairement celles et ceux socioéconomiquement défavorisés, sur toutes questions relatives à l’habitation et à l’aménagement urbain. Les deux principaux volets d’action du comité logement sont la défense des droits des locataires et le développement du logement social. Nous favorisons la prise en charge individuelle et collective des personnes et nous soutenons activement les initiatives qui encouragent le regroupement et la solidarité entre locataires.

Nous prêtons une assistance aux personnes aux prises avec des problèmes de logement (augmentation de loyer, présence de vermine, discrimination, mauvais état du logement, bruit, chauffage insuffisant, reprise de logement). Nous informons les gens sur la loi qui régit les relations entre locataires et propriétaires ainsi que le règlement sur l’entretien et la salubrité des logements de la Ville de Montréal. Nous organisons des campagnes de promotion pour l’obtention de nouvelles unités de logement social afin de répondre aux besoins des mal-logées du quartier de la Petite Patrie.

Le comité logement répond à 3 000 demandes d’information chaque année et depuis notre fondation en 1983, nous avons contribué à réaliser 734 logements sociaux en coop, HLM et OSBL. En concertation nous avons obtenu de nombreux gains pour les locataires du quartier (notamment, des projets à forte gentrification ont été annulés), de Montréal (amélioration du travail de la Ville en matière de salubrité) et du Québec (instauration du bail obligatoire).

Parmi les enjeux pour les années à venir, nous aiderons les locataires face aux effets néfastes de la gentrification et nous combattrons les mesures d’austérité qui appauvrissent la population.